Menu Fermer

Mon premier plan à trois…

Rate this post

Mon premier plan à trois, je l’ai fait à 21 ans.. Cela semblait trop tôt à l’époque, mais j’ai l’impression que c’est la norme maintenant. Mais on s’en remettra, ce n’est de loin pas la chose la plus excitante.

La fille s’appelle Caroline et l’homme s’appelle Alain*. La fille voulait expérimenter depuis longtemps et l’homme a toujours eu ce fantasme (le triolisme fait cela à beaucoup d’hommes).

Envy

J’avais déjà flirté avec une fille. Mais il s’est arrêté en embrassant une petite amie à une fête alors qu’on était bourrés.

En dehors de cette expérience, je n’étais pas nécessairement attiré par le fait de coucher avec une fille, sauf pour l’aventure. À l’époque, je m’adonnais surtout à la masturbation (comme vous le savez si vous avez lu mon article).

Il était donc tout à fait naturel que mes premiers désirs étaient d’imaginer une fille me caressant.

Mais malgré cela, j’ai toujours gardé une préférence pour les hommes dans mes fantasmes. Je dois admettre que je suis un fan de la pénétration et je pense qu’il sera difficile de remplacer cela.

Je suis sûre que vous me comprenez, les filles. Il y a quelque chose de magique à sentir le sexe d’un homme en vous. Essayer de serrer le plus fort possible. S’amuser à ressentir chaque mouvement. C’est ce qui m’excite profondément.

Mais une idée a commencé à germer dans ma tête. Ou plutôt, un désir. Si cette pénétration pouvait être combinée avec la connaissance du corps féminin par une femme ? L’idée du sexe à trois m’est venue à l’esprit.

Ce trio fantaisiste homme-femme-femme a commencé à me travailler. À la fois pour essayer, mais aussi comme un défi. J’étais assez timide (je ne vous l’aurais jamais dit à l’époque) et le fait de m’être surpassée était aussi très excitant.

La réunion

Tout a commencé avec Caroline (Caro). Je la connaissais un peu, c’est l’amie d’un ami. Elle est sortie longtemps avec un gars (Loïc) et a rompu il y a peu.

Loïc était un mec très à cheval sur les principes, et sexuellement ça n’a pas toujours bien marché entre eux. Ils ont été ensemble pendant 8 ans, ce qui crée une certaine dynamique.

J’ai beaucoup parlé avec Caro de leur relation. En tant qu’ami. J’ai réalisé qu’elle n’avait pas connu beaucoup de sexe. Ses relations étaient missionnaires, quand tout allait bien, et elle ne connaissait pas grand-chose de son corps.

La masturbation était taboue, bien sûr, comme beaucoup d’autres choses.

Et puis un jour, elle a rencontré Alain à une fête. Alain était un brin fou. Un grand homme, franchement. Et en plus, un peu déconneur, sans être écœurant.

Alain est plus expérimenté qu’elle en matière de sexe, mais il l’est moins. »échoué« . Et c’est son ouverture à beaucoup de choses qui lui a donné envie d’essayer avec une fille.

Je ne sais pas si c’est vrai, mais elle m’a dit qu’elle en avait parlé avec Loïc un jour, mais qu’elle avait été exclue évidemment.

Je ne connaissais pas Alain à l’époque, mais lorsque Caro m’a raconté cette histoire et ce désir, je lui ai dit directement : Je suis prêt pour un plan à trois 😉

Au début, c’était plutôt une blague, mais c’est devenu une réalité.

Fabrication

Comme on peut le voir, J’ai fini par coucher avec un garçon et une fille en même temps.. Et c’était Caro et Alain.

L’histoire s’est passée environ deux semaines après ma conversation avec Caro. Nous avons pris un apéritif ensemble chez lui. Nous avions beaucoup bu (Hugos). Alain est revenu de l’université et a commencé à boire avec nous.

En fait, avec le recul, je pense que nous avions tous du sexe en tête, mais qu’il nous fallait de l’alcool pour oser le faire…

A un moment donné, Alain a dit, c’est vrai pour le trio ? Et puis j’ai vu Caro qui était en colère contre lui parce qu’elle n’était pas censée le dire.

Mais ensuite j’ai dédramatisé en disant (je me souviens exactement) « Bien sûr que c’est vrai. Je pense que ça m’exciterait.

Et puis Caro a dit un peu timidement… on essaie ? Et nous sommes tous allés dans la chambre.

Caro est venu juste après et m’a embrassé. Je pense qu’elle a fait ça parce que c’était le plus tabou pour elle. Je suis allé directement en elle et j’ai commencé à la caresser.

J’ai vu Alain super excité. Il n’avait jamais fait ça avant. Il a commencé à se déshabiller et à se frotter contre les fesses de Caro. Je pense que nous avons implicitement accepté de ne pas traverser. Alain n’allait pas me toucher.

Et puis Caro a mis sa main dans ma culotte. Ça m’a rendu si excité… Et Alain aussi. Elle a déshabillé Caro et a commencé à la pénétrer. Nous étions là : Caro m’embrassant et me caressant et Alain faisant l’amour à Caro..

Je suis arrivé en quelques minutes. Et Alain aussi. Puis il a fait un cunilingus à Caro et j’ai encore fait des câlins en les regardant.

C’était l’une des nuits les plus excitantes de ma vie. Probablement le plus excitant, en fait.

Dormir avec un garçon et une fille

Mes conseils pour votre partie à trois

J’ai refait cette expérience plus tard. Dans diverses configurations. Avec deux femmes et avec deux hommes. Je pense que j’aime la pluralité quand elle est faite avec respect et dans le but de partager le plaisir sexuel.

C’est ce qui me semble important : Vous ne devez jamais vous imposer à quelqu’un. La raison pour laquelle ma première fois s’est si bien passée est que c’était naturel.

Faites également attention lorsqu’il s’agit d’un couple. Dans mon cas, nous n’avons pas pu fixer de règles à l’avance, mais elles étaient implicites. Si vous faites cela, soyez encore plus respectueux si vous n’avez pas été en mesure de fixer des règles.

Et puis il y a l’amusement. En ayant 3 ans, tu peux explorer beaucoup de choses. Différents types de pénétration. Diverses caresses en même temps, …

Prenez votre temps et explorez. L’expérience sera encore plus excitante si vous ne vous contentez pas de « consommer » du sexe, mais si vous le vivez réellement.

C’est vrai que, pour nous, l’alcool a un peu aidé. Mais vous n’êtes pas obligé de le faire ! Certains couples le font plus souvent que vous ne le pensez.

Si vous avez besoin de plus de conseils, voici un guide que je trouve assez bon.

Il y a évidemment les sites de rencontre, mais je dirais que c’est vraiment si vous n’avez pas la possibilité de faire autrement. Pourquoi ? Parce que c’est trop impersonnel et qu’une partie à trois nécessite une complicité et une confiance. C’est possible sur un site web, mais cela prend du temps et quelques étapes.

Si vous en avez la possibilité, je vous recommande de le faire avec des personnes avec lesquelles vous vous entendez déjà. C’est parfois compliqué, mais en même temps plus sûr.

Lorsque vous choisissez une personne, évitez les personnes trop proches de vous (travail, amis, …). L’idée est d’avoir une personne de confiance, mais de ne pas mettre en péril une relation amicale ou professionnelle.

L’avantage avec une personne que vous connaissez est que vous pouvez prendre votre temps et être ouvert. Expliquez votre désir et ce dont vous avez peur. Soyez transparent et voyez si vous pouvez trouver un désir commun. Peut-être que votre discussion mènera à d’autres envies !

* Les prénoms ne sont pas fictifs, mais Caro et Alain ont accepté d’être cités. Grâce à vous !

Je m’appelle Aline et j’ai découvert le libertarisme relativement tôt (vous découvrirez toute mon histoire dans mes différents articles). D’abord par procuration (regarder les autres me plaît particulièrement), puis seul et enfin à deux.

Je suis un adepte du libertinage doux et respectueux. Je pense qu’il est possible d’être libertin sans être vulgaire ou aller à l’extrême de certaines pratiques. C’est pourquoi je vous livre les différents codes du milieu libertin, libre à vous d’inventer ensuite votre propre pratique.

Je vis en Suisse maintenant (à Genève), mais je suis souvent à Paris. J’ai essayé de nombreux lieux libertins, mais j’ai choisi Wyylde pour l’instant. Si vous voulez me rencontrer en ligne, c’est là que vous pouvez le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *